Joomla Hub
Would you like to react to this message? Create an account in a few clicks or log in to continue.

Joomla Hub

Forum pour partager mon expérience avec vous
 
HomePortalCalendarFAQSearchMemberlistUsergroupsRegisterLog in

 

 Plus de 2000 millions de dinars «évaporés» du budget alloué à la pandémie Corona

Go down 
AuthorMessage
sawsen5765
Admin
sawsen5765

Female Posts : 320
Birthday : 2000-07-16
Join date : 2020-06-14
Age : 20

Plus de 2000 millions de dinars «évaporés» du budget alloué à la pandémie Corona Empty
20201007
PostPlus de 2000 millions de dinars «évaporés» du budget alloué à la pandémie Corona

Le chef de l'Organisation internationale pour le leadership des jeunes, Abd al-Rahman al-Kharrat, a révélé qu'il y avait des soupçons de corruption dans le budget alloué pour faire face à la pandémie Corona, et que 2 000 millions de dinars se sont «évaporés» jusqu'à présent parmi les 6 milliards de dinars alloués par le ministère de la Santé pour faire face à la pandémie, a-t-il dit.


Il a ajouté lors d'une conférence de presse tenue aujourd'hui, mardi 6 octobre 2020 au siège de l'organisation à Kairouan pour éclairer l'opinion publique sur l'existence d'abus qu'il a qualifiés de dangereux dans le secteur de la santé en Tunisie lors de la pandémie Corona, qu'en plus des 6000 millions de dinars précités, 2100 millions de dinars ont été retirés qui ont été alloués pour la réalisation de 7 grands projets. Avec le ministère de l'Équipement et le retrait de 90% des fonds alloués au programme «Raida», qui est mis en œuvre par le ministère de la Femme sur financement de l'Union européenne, sous prétexte de soutenir les efforts pour faire face à la pandémie de Corona, mais «cela ne s'est pas concrétisé sur le terrain et la situation du secteur est restée en détérioration, elle s'est plutôt aggravée pendant la pandémie», comme il le dit.


Al-Kharrat a confirmé l'existenceSoupçon de corruption dans l'acquisition d'ambulances et de lits de récupération par le ministère de la Santé avec l'aide d'hommes d'affaires pour les distribuer aux hôpitaux publics, mais une partie d'entre eux a été acquise par un homme d'affaires sous prétexte de payer 40% de leur valeur , et de transférer leur destination de vente et d'achat vers certaines cliniques privées ou vers le pays Libyen, selon son affirmation.


Il a également confirmé l'existence de soupçons de corruption au sein de la pharmacie centrale et de son traitement, qu'il qualifie de "double" entre pharmacies et entre passeurs, protégés par des personnes influentes qui entretiennent une relation avec un ancien directeur de la pharmacie centrale en fournissant des masques, du matériel de stérilisation et des analyseurs de virus Corona non conformes aux spécifications internationales.


Il a précisé dans le même contexte que «des masques et du matériel de stérilisation ont été acquis auprès de certaines entreprises tunisiennes sans publier une demande d'offres selon la loi sur les marchés publics, en raison de l'existence de relations personnelles entre les opérateurs de la pharmacie centrale et certains hommes d'affaires.Et les dirigeants d'entreprises industrielles », comme il l'a dit.


Abd al-Rahman al-Kharrat a indiqué qu'il y avait « complicité dans la distribution de médicaments contre les maladies chroniques afin de ne pas atteindre les dispensaires et les pharmacies hospitalières dans le but de les vendre secrètement», selon des certificats obtenus par l'organisation auprès de nombreux médecins.


Au niveau régional, il a évoqué l'envoi de certaines directions régionales de la santé à des « rapports fabriqués » sur le nombre de personnes infectées par le Coronavirus et sur les résultats des analyses et le nombre de décès en plus de l'existence d'une «situation catastrophique» dans les directions régionales de la santé du fait de la grave pénurie de personnel et de leur absence totale ou partielle de plus d'un demi-mois et demi. Et de quitter leurs lieux de travail et de couvrir certains responsables régionaux, ainsi que de l'absence d'informations correctes dans les comités régionaux pour faire face aux catastrophes, a-t-il déclaré.


Le chef de l'International Youth Leadership Organization a déclaré que ces violations avaient été constatées sur la base d'un travail d'enquêteL'organisation l'a rempli et un questionnaire rempli par les départements régionaux de la santé et basé sur les rapports financiers officiels. Il a confirmé que la Commission de lutte contre la corruption a reçu un certain nombre de dossiers de corruption et que le Ministre de la santé reçoit également les mêmes dossiers, ajoutant que toutes les constatations de l'organisation en matière de corruption et d'abus dans le secteur de la santé seront mises à la disposition du ministère public. Et le pôle judiciaire financier.


Il convient de noter que l'Organisation internationale pour le leadership des jeunes est une organisation non gouvernementale et à but non lucratif créée en 2017 et dont l'un de ses principaux objectifs est la formation et le développement de la jeunesse afin de contribuer à la construction de la voie démocratique et à lui donner des centres de décision. L'organisation, dont le siège central est situé dans l'État de Kairouan, dispose de plusieurs antennes régionales et souhaite établir des partenariats. Avec plusieurs organisations et associations nationales et internationales afin de faire progresser la réalité de la jeunesse aux niveaux local et international.


Wat
Back to top Go down
View user profile https://alphanumeric.ahlamontada.com
Share this post on: redditgoogle

Plus de 2000 millions de dinars «évaporés» du budget alloué à la pandémie Corona :: Comments

No Comment.
 

Plus de 2000 millions de dinars «évaporés» du budget alloué à la pandémie Corona

Back to top 

Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
Joomla Hub :: Your first category :: Café des membres-
Jump to: